Catégorie : traduction

On finit vraiment bien le mois.

Bonjour à tous, bonne surprise puisque Liam enchaine les photoshoots et couverture de magazine en tout genre (4 en 24h quand même) notamment pour la promotion de son film. Découvrez ci-dessous, Liam pour le magazine ‘American Way’ USA du mois de Juin 2016 et photographié par John Russo. J’ai un gros coup de coeur pour ce shoot tout en simplicité et masculinité. Liam à notamment donnée une interview que vous pouvez lire en français dont la traduction à été faite par moi-même. + Les photos HQ sont disponible dans la galerie.

Liam Hemsworth avait 7 ans quand il a regardé «Independence Day». Ses parents ne voulaient qu’il voit le film, mais lui et ses frères aînés, Luke et Chris, se sont furtivement éclipsé la nuit et ont sauté sur la cassette VHS. «En voyant Will Smith frapper l’Alien au visage, j’ai su que c’était un point très central dans ma vie», dit l’acteur. Hemsworth est assis sur un canapé Ikea débraillé dans le vestiaire d’un studio à Woodland Hills, en Californie. Il est pas le paramètre glamour que vous pourriez attendre d’un jeune acteur qui a joué un rôle de premier plan dans l’époustouflante franchise «The Hunger Games» et qui ce mois-ci, se trouve dans «Independence Day: Resurgence». Son personnage dans la suite du film sert comme une sorte de substitut pour un Smith qui a joué en 1996 (l’acteur aurait choisi de ne pas participer cette fois-ci). Hemsworth joue un pilote de chasse nommé Jake Morrison – « Pas le mec cool typique » – qui est un peu un renégat (personne qui renie ce qu’il est), un wisecracker (personne sournoise), et qui n’est pas ami des envahisseurs extraterrestres.

Un point familier ? Il existe d’autres similitudes entre les acteurs. Will Smith avait 27 ans quand il est apparu dans l’original «Independence Day». Liam Hemsworth ,lui, à 26 ans. Les deux hommes sont athlétiques et beaux. Et les deux ont été arrimé par des cadres à la 20th Century Fox en toute sécurité à la tête d’un grand blockbuster de science-fiction spectaculaire. Si Liam est intimidé par la perspective de suivre les traces de son héros d’enfance – et essayer de faire correspondre le succès du box-office de l’original, qui a fait plus de 817 millions $ à ce jour- il ne le montre pas. Lorsque le réalisateur Roland Emmerich l’a approché au sujet de son rôle vedette dans la suite, en fait, Liam avait penser d’abord à dire non. Il venait juste de finir son quatrième film de «The Hunger Games», et l’idée d’une suite tardive de science-fiction lui semblait quelque chose qui pourrait facilement aller de travers. «J’avais honnêtement des préoccupations à ce sujet avant que je rencontre Roland» dit-il. «Et puis, quand je me suis assis avec lui, il m’a fait me sentir vraiment bien à ce sujet. Le fait qu’il était impatient de faire un autre film – m’a poussé à lui faire confiance.» «Independence Day: Resurgence», que Hemsworth tourné au Nouveau-Mexique pendant quatre mois et demi l’été dernier, a lieu 20 ans après le premier film. La Terre est désormais protégé par un système de défense massif, mais bien sûr l’attaque des aliens, créant ainsi la nécessité d’un pilote renégat pour les arrêter. La question est maintenant: Comment allez-vous vous débrouillez pour faire mieux que l’explosion de la Maison Blanche, selon l’original ? Comment allez vous le surpasser ? – Hemsworth dit avec un rire. «Il est juste un million de fois plus grand que le premier.»

Il y a aussi la question de savoir comment Hemsworth va empiler contre héros original de la franchise. Smith a mis une telle performance magistralement tordue dans le premier film que le personnage est devenu une partie de tradition cinématographique. Hemsworth, pour sa part, est lui plus connu pour jouer le troublant Gale Hawthorne – un personnage énigmatique et attachant, mais pas celui qui est exactement débordant d’esprit sournois. Dans les films «The Hunger Games», Emmerich (le réalisateur de IDR) insiste pour dire qu’il n’a pas hésité du tout sur ​​son choix. «Liam est l’un des jeunes acteurs les plus talentueux là-bas,» dit-il. «Les spectateurs du monde entier seront ravis de le voir dans une lumière toute nouvelle. Ce film lui permet d’être beaucoup plus qu’un héros qu’il ne l’a jamais été.» Will Smith peut ne pas avoir été sur le plateau pour la suite du film, mais d’autres acteurs du premier film y sont, y compris Bill Pullman, Judd Hirsch et Jeff Goldblum, un autre des héros d’enfance de Hemsworth. «Il est l’un des plus gentils et plus généreux hommes que j’ai rencontré» , dit Hemsworth. «Nous faisions un certain nombre de prises et Roland Emmerich nous conseillait sur certaines choses, et Jeff arriver au point où il se tournait vers moi en me disant: «Que pensez-tu que je devrais faire ?» Et j’étais genre comme, ‘Man, vous faites un excellent travail. Je pense que tout est bon.’ Liam quand à lui est pas sûr de quoi dire de sa propre performance, mais il sait que c’est quelque chose qui le dévie en dehors de sa zone de confort. «Il y a beaucoup de choses avec ce personnage», dit-il, essayant de parler de son chemin avec une réponse concrète. «Je ne sais pas. Vous aurez à regarder et voir ce que je fais».

Hemsworth a déménagé à Los Angeles en provenance d’Australie il y a sept ans, mais le projecteur de Hollywood l’a trouvé en 2012, quand il a joué aux côtés de Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson dans «The Hunger Games». Le rôle de Hemsworth était Gale Hawthorne, amie d’enfance de Katniss (et l’un de ses deux intérêts d’amour), a été vivement débattue par les fans des livres. La pression était immense, et les trois films suivants sont devenus un processus d’apprentissage pour l’acteur, comme il est devenu un idole instantanément reconnaissable. «Vous regardez sur le papier avant d’entrer dans cette situation et tout le monde vous dit, «Cela va être énorme. Ca sera une chose massive», se souvient Hemsworth. «Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose que vous pouvez faire pour se préparer vraiment à cela. Vous le découvrez jour après jour. Vous voyagez dans le monde et vous allez à ces premières où vous avez des milliers de fans les plus passionnés dans le monde. Et c’est passionnant. Mais rien ne peut vous préparer à cela.» Cette pression précoce l’a au moins aider à se préparer pour où il est maintenant. «Tout est sujet à l’expérience», dit-il. «Je suis passé par cette situation avant. Les tournées de presse sont toujours fou et cette partie est difficile pour moi. Mais la réalisation du film était le même, et je suis toujours dans un personnage. C’est la partie que j’apprécie.» Hemsworth mûrit à la fois émotionnellement et cinématographiquement, comme en témoigne sa reprise de Gale pour avoir joué le soldat Jake, mais il sent encore un lien avec le personnage qu’il a joué d’abord il y a et pendant quatre ans. «Il y avait beaucoup des choses à propos de Gale qui me ressemblait,» dit-il, «Comme le fait qu’il a été élevé avec des bonnes valeurs, et tout ce qu’il représentait allait s’élever vers le mal et qu’il ne resterait pas juste à laisser des gens tué sa famille et traiter des gens comme ça. Je ne suis pas dans cette situation, évidemment, mais j’ai été élevé avec une grande famille et de grandes valeurs et m’a toujours enseigné à respecter les autres opinions, la religion, les croyances et pleins de choses comme ça. Je me sens comme une bonne boussole morale, et c’est quelque chose que j’essaie de garder dans ma vie.» L’acteur et ses deux frères aînés ont grandi à Phillip Island, une petite ville à environ 85 km au sud de Melbourne. Luke est une star de la télé qui vit aussi à Los Angeles, et Chris est mieux connu comme ‘Thor’ de Marvel.

Malgré les querelles fraternelle inévitable qui se passait, Hemsworth idolâtrait ses frères et dit qu’ils l’ont toujours encouragé à poursuivre ses intérêts, que ça est été le surf (il le pratiquer en compétition jusqu’à ces 18 ans) ou en tant qu’acteur. Il était particulièrement proche de Chris, ce qui signifie qu’ils étaient aussi particulièrement décousu. «J’ai toujours tout obtenu avec Luke,» dit-il. «Il était beaucoup plus âgé que moi et je voulais juste jouer avec lui. Chris et moi ont des personnalités similaires; nous sommes tous deux très têtu. Il l’a été jusqu’à ce que je commence l’école secondaire où nous nous sommes arrêtés de se disputer et de se battre. Mais je le cherchais toujours. Il était mon meilleur ami.» Hemsworth était pas comme un garçon sans problème. Il était terrifié à lire à haute voix en classe, dit-il, et même maintenant, il décrit la parole en public comme sa «pire crainte.» Il a poursuivi agissant, en partie, pour se faire aider à surmonter sa timidité, et a commencé à auditionner pour des rôles dans l’école secondaire, inspirée par ses frères qui ont fait pareil plus tôt. «J’avais 16 ans quand j’ai vu Chris travaillant sur ​​un poste de télévision,» dit-il de ce qui est devenu l’entreprise familiale. «Après cela, il était tout ce que je voulais être. J’ai eu un agent et j’ai commencé à auditionner autant que je pouvais.» Premier vrai rôle à l’écran de Liam était en 2007 dans un épisode du feuilleton australien des Filles de McLeod . «Je me souviens avoir tellement peur», dit-il. «Jusqu’à ce moment-là, j’avais vraiment bien auditionner: j’avais une confiance en moi à ce sujet et vraiment je sentais que je pouvais le faire. Puis tout d’un coup, je me lève vers l’ensemble de l’équipe, et je ne l’avais jamais travaillé face a un ‘public’ avant. J’avais été sur un couple avec Chris/Luke. Je me suis dit, ‘Wow, je suis si heureux que je n’ai pas plus de lignes aujourd’hui parce que je peux à peine respirer. Et j’avais genre, deux lignes.» Dans de tels moments, la rivalité entre frères était mis de côté, et le plus jeune garçon Hemsworth retomberait sur ​​l’expérience de ses frères. «Je pense que nous avons poussé les uns des autres et motivés les uns des autres dans un grand nombre de façons», dit Chris. «Je sais qu’il y avait une nature compétitive entre nous, mais c’est toujours un soutien. Je pense qu’il était d’abord pas simple de quitter le canapé familiale. Nous avons obtenu des résultats grâce à l’appui de l’autre.»

Liam Hemsworth a depuis obtenu une leçon difficile dans la baisse de la renommée. Au cours des dernières années, sa relation avec Miley Cyrus a attiré l’attention constante des tabloïds, qui, naturellement, rend mal à l’aise. «Regardez, ma vie privée est ma vie privée et, vous le savez, il est important pour moi de le garder privé», dit-il, ajoutant qu’il refuse de lire une seule ligne de commérages sur Liam/Miley. «Auparavant oui, mais quel est l’importance ? Tout ce qui est écrit est inventé. Ils ne savent pas. Ils ne savent pas ce qui se passe. Histoire après histoire ça se fait et c’est tout ce qu’ils peuvent écrire, mais ils ne savent pas.» Liam Hemsworth peut faire face à tout cela, dit-il, et se concentre sur sa carrière, qui est clairement à la hausse. Il n’a pas encore choisi son prochain film, mais il a passer son temps libre à lire autant de scripts que possible. Il a deux autres films dans la boîte, dont aucun ne dispose actuellement d’une date de sortie US: «The Dressmaker», un drame australien avec Kate Winslet, et «The Duel», un western qui a réuni l’acteur Woody Harrelson, sa co-star dans les films «The Hunger Games». Quant aux ‘genres’ de rôles qu’il aimerait à l’avenir, Hemsworth est un peu boueux. «Je ne veux pas faire des films pour des raisons de travail,» dit-il. «Je veux faire des films que je pense être bon» Lorsqu’on lui a demandé ce que «bon» signifie pour lui, il répond: «Je ne suis pas sûr.» C’est OK. Pas besoin de précipiter les choses. Après tout, deux décennies après avoir été impressionné en regardant Will Smith bataillé avec des Aliens, il lui a été donné l’occasion de frapper lui-mêm ses Aliens. Bienvenue sur Terre.

   • Scans Magazine » 2016 – American Way USA [Juin 2016].
   • Studio photoshoots » 2016 – American Way Magazine par John Russo.

Liam pour la campagne Dancing With The Black Dog.

Bonjour à tous, Liam Hemsworth à participer il y a peu de temps à Dancing With The Black Dog deitsoktosay.org qui est un organisme de bienfaisance ayant pour mission d’éradiquer la stigmatisation de l’anxiété et la dépression. Pour cette campagne spécial Noël l’organisme a fait appel à Liam Hemsworth, Ray Meagher, Jimmy Barnes, Hermione Norris et Michael Caton en partie et ont réalisé une vidéo très courte (37 sec) ou chacun explique ce que c’est. En plus de cette vidéo le site à expliquer tout en détails (traduction ci-dessous par moi-même) et nous invite à acheter le Dancing With The épinglette Black Dog comme un symbole que tout le monde peut porter pour montrer leur soutien pour les personnes souffrant d’anxiété et de dépression, de transmettre le message qui est correct et de dire aux gens souffrant de ça, d’en parler. Lien pour acheter la broche. (tout le paiement est expliqué sur le site, tout ce fait via paypal).

• Il est correct de dire que si vous ne vous sentez pas ok !
Quand on en vient à l’anxiété et la dépression, nous croyons en la plus grande importance de parler de vos sentiments, et nous encourageant les autres à faire de même. Et si vous souffrez d’une maladie mentale ou non, nous croyons que dans un monde où nous pouvons tous avoir un moyen de transport à porté de main que nous pensons qu’il est correct de dire si vous ne vous sentez pas OK. C’est pourquoi nous avons lancé notre campagne mondiale «Il est correct de dire que si vous ne vous sentez pas OK». C’est aussi la raison pour laquelle nous avons créé une page mondiale pour obtenir de l’aide directement, contenant les coordonnées de l’endroit où vous pouvez obtenir de l’aide immédiate de la part des organismes de santé mentale dans dix pays à travers le monde.

• Pourquoi est-ce important?
Aujourd’hui, la stigmatisation de la maladie mentale est lentement mais sûrement érodée; de plus en plus malades cherchent de l’aide professionnelle. Cependant, nous vivons encore dans une époque où nous devons nous concentrer autant sur le fait d’amener les gens à parler de leurs luttes comme nous le faisons avec l’aide des services de santé mentale. Après tout, une conversation ouverte dans un environnement sécuritaire est souvent la première et la plus importante étape dans la recherche d’aide.

En couverture de Men’s Health !

Bonjour à tous, contre toute attente, nous avons le droit a un nouveau photoshoot issu tout droit du prochain numéro (décembre) de Men’s Health UK. Des scans pour le moment sont disponible, et même si c’est sans sa chienne Tani, on peut dire qu’il est vraiment réussi ! Une courte mais complete interview accompagne les photos et ci-dessous la traduction complète réalisé par moi (Merci de respecter mon travail et de créditer en cas d’emprunt total ou partiel) . + 09 scans + 08 photos HQ sont disponible dans la galerie.

Gallery links :
Magazines scans > 2015 – Men’s Health UK (Décembre 2015).
Studio Photoshoots > Photoshoot 2015 – Men’s Health UK.

«Nous savions qu’au moins quelques personnes allaient le voir», explique Liam avec une humilité typique. En pleine réflexion sur la sortie en 2012 de The Hunger Games, une série de films dans les quatre dernières années, qui a obtenu son statut de films d’action les plus bankables (rentables) à Hollywood. Il y avait plus que quelques personnes. Trois ans après sa première sortie, The Hunger Games est devenu l’une des franchises de films les plus réussis dans l’histoire du cinéma. À la fin de sa première semaine au box-office ce mois-ci, le quatrième et dernier chapitre – THG: Mocking Jay Part 2, semble prêt à propulser la saga au-dessus des films de James Bond – les 24 d’entre eux – sur la liste des meilleures recettes de tout les temps. En quatre films, elle prédit un résultat proche de ce que Harry Potter et ses copains ont réussit à faire au 8ème volet. Pour Hemsworth cela signifie une ascension fulgurante de son statut de jeune idole musclé et rentable au box-office. «Vous pensez à ce que cela pourrait signifier quand il sortira – comment votre vie pourrait changer..» dit-il, «mais il n’y a vraiment rien que vous pouvez faire pour vous y préparer.» Ce qui a suivi était une cavalcade d’apparitions sur le tapis rouge, des tournées promotionnelles, un calendrier de photoshoots, des selfies avec des fans et les indiscrétions des paparazzis – Merci à un haut buzz relation-engagement-rupture avec une certaine Miley Cyrus. Un homme de moindre envergure ou avec un plus gros ego peut-être, auraient volé hors des rails. Liam, cependant, attribue ses co-stars et meilleurs amis Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson avec bienveillance. «Ce qui est formidable dans le fait d’être si bons amis avec Jenn et Josh est que nous sommes en mesure de partager tout cela ensemble et vivre comme un trio.» dit-il avant une pause, la réalisation de l’implication de ce qu’il vient de dire. «Vous savez, nous sommes très proches» a t-il dit conspirateur. «Vraiment, vraiment proche.»

L’entreprise familiale. Bonne apparence, triceps de taille et la célébrité d’Hollywood semblent courir dans la famille Hemsworth. Liam est le plus jeune des trois frères Hemsworth, trois acteurs, tous les trois avec caractéristiques apparemment ciselée dans la pierre. Luke, le plus ancien, est principalement un acteur de télévision et peut-être le moins connu. Au milieu, Chris, autrement connu comme Thor, est celui avec qui vous êtes probablement plus familier. Enfance à Philip Island, une collection négligeable de terre et des plages de surf le long de la côte à partir de Melbourne, les garçons Hemsworth en font leur propre plaisir. Des divertissement incluant des lancer de couteaux aussi proche que possible des pieds des uns, des autres ou encore de tirer du plomb de carabine à air comprimé au fessiers inexploités du petit frère Liam. «Je suis le plus jeune, donc j’étais loin de leur physique. Si on voulait me battre, ils le faisait.» dit-il. «Mais je les idolâtrés. Comme un gamin, je les ai suivis partout et je voulais faire ce qu’ils faisaient. Et il ça a toujours été compétitive». Lorsque, en 2004, Chris a atterri dans un feuilleton télévisé australien, Home and Away, un bon nombres d’années avant que le frère cadet est décidé qu’il voulait un morceau de la même chose. «Mais ensuite je suis allé le voir sur le plateau un jour, et je me souviens clairement que quelque chose a tilter dans mon esprit» Il dit. «J’étais comme, ‘Ouais, je veux faire ça’». L’adolescent s’inscrit rapidement un parcours, lui-même en chasse avec un agent, et, dans la meilleure tradition de l’Australie, a atterri sur une petite série (soap), Neighbours – jouant le rôle improbable d’un paraplégique en fauteuil roulant. Aurait-il pu imaginer alors le tremplin que son soap au Ramsay Street (lieu principal de la série) serait pour lui? «Il était certainement l’objectif», Dont répond Hemsworth d’un ton neutre. «Avant même que je commence à travailler sur Neighbours en Australie, je pensais déjà à LA.» Avec son accent doux et son style surfeur décontracté, Liam à une attitude détachée, une figure facile à vivre. Mais il serait insensé de confondre son humilité pour un manque d’ambition. Sous l’extérieur douce il réside clairement une détermination farouche et de la concurrence, surtout avec ses frères qui lui ont autrefois utilisés comme cible. Au moment où Liam jouait des amour rivaux aux jeux de basketball en fauteuil roulant à Erinsborough (lieu dans la série Neighbours), son frère aîné Chris était déjà en Californie. Son agent (à Liam) l’avait mis en avant pour interprété le rôle de Thor, mais les agents de casting ne le pensait pas pour le rôle. Sans se décourager, le jeune Liam leur a envoyé une cassette à lui. Ils l’ont apprécié. «Marvel m’avait passé un test à l’écran pour ce rôle et ils étaient tombé sur moi et quatre autres gars» dit-il en riant doucement de lui-même, se souvenant à quel point il est venu à battre son frère à la partie. «Je parlais à mon frère au téléphone, et il était comme ‘Quoi? Je n’ai même pas été rappelé» et je me disais « Je suis probablement un peu plus qu’un homme, vous savez?» Comme il est apparu, Liam, 18 ans, a été jugé trop jeune pour jouer le Dieu immortel du tonnerre par le réalisateur Kenneth Branagh, qui a finalement fait volte-face et a offert le rôle à Chris. Mais avec le recul, perdre face à son frère a été la meilleure chose qui pouvait arriver, estime Liam. «Je me suis senti comme si je ne recevait pas quelque chose, je n’étais pas voulu, et il y avait un autre projet qui était plus juste pour moi à cette époque.» Et il arriva. Thor a été un succès pour Chris, tout comme il la suite et les deux films d’Avengers. Pendant ce temps, Liam se trouva à obtenir des petits rôle et des comédies romantiques (The Last song) jusqu’à ce que le klaxon retentit sur The Hunger Games. Maintenant, il y a peu d’arguments au sujet de qui est devenu le roi du box-office. Mais leur rivalité fraternelle s’étendrait-il aux recettes au box-office? «Ouais, bien sûr,» dit-il. «Voilà ce que font les frères.»

Règles physique. À 6 pieds – 3 pouces, Liam est le plus grand des frères Hemsworth et, grâce à un plan de formation variée, il est en train de rattraper son frère aîné sur le front physique, aussi. Mais en dépit de regarder le héros d’action, Hemsworth n’est pas un grand fan de séances d’entraînement traditionnelles. «Je ne l’aime l’haltérophilie générique», dit-il. «Je veux dire, il y a des périodes où j’en fais bien sûr, mais pour les six derniers mois j’ai essayé de passer autant de temps que possible à l’extérieur: faire une balade à vélo, jouer au football ou au basket, faire des randonnées de deux heures et faire autant de pompes que je peux sur le chemin». il est 10 heures à Los Angeles quand nous bavardons et Hemsworth a déjà fait un long périple à travers Malibu Canyon, lever à 6h du matin pour éviter la formation de coup de soleil californien. Il a des choses à faire, des gens de voir, les vagues à monter – il a fait du surf compétitive jusqu’à l’âge de 18 ans et avait des ambitions de passer pro, avant sa carrière d’acteur. Alors, quand il vient à l’exigence professionnelle qui est moindre lors des tournages, il préfère de courtes rafales (surf) à l’exercice physique traditionnel. Avant les premiers films The Hunger Games, Liam a été formé avec le légendaire Hollywood PT Logan Hood, qui a aidé à tailler les obliques de 300’s spartans. Mais exceptionnellement pour un acteur de sa stature, Liam concocte ses propres sessions de jours. «Je sens que j’ai gagné suffisamment de connaissances au fil des ans pour faire mes propres trucs à mon propre rythme.» dit-il «J’apprécie vraiment l’entrainement Tabata – de haute intensité, des séances d’entraînement où vous faites un tas de différents exercices chronométrés. (type d’exercices) Burpees, pull-ups, dips, pompes – et vous voyez combien de répétitions que vous pouvez faire de chaque exercices en 20 minutes. Ou voir à quelle vitesse vous pouvez faire 100 de chaque. J’apprécie ce genre de séance d’entraînement, parce que vous allez vite et fort et ça vous fait transpirer.» Le sac de frappe de Men’s Health sur le shooting de couverture n’est pas seulement un accessoire. Liam est sportif depuis le lycée. «Un des amis de mon frère s’arranger pour me prendre à une salle de boxe après l’école», dit-il. «Nous avions une routine à cette salle de gym particulier. J’ai toujours aimé la séance d’entraînement. Ca vous permet de rester fort, aussi bien mentalement que physiquement. «J’aime le ring et les gymnases graveleux,» dit-il. «Quand je suis en tournage de THG à Atlanta, moi et les cascadeurs allions à ce gymnase que nous appelions «le gymnase puant», parce que c’était l’un des endroits de plus immondes en odeur que vous ayez jamais visité. Il y avait cette vieille salle de boxe avec une foule vraiment mixte de personnes et la pire puanteur. Il fallait juste faire ce pour quoi on était venus.»

Veg for bets Plus impressionnant que ses séances d’entraînement auto-structuré, quel est son carburant: pour les cinq derniers mois Liam Hemsworth a adopter le mode de vie Vegan. Loin d’entraver ses gains, il affirme ne jamais s’être senti mieux:. «Quand je mangeais de la viande, que je mangeais beaucoup de viande, je me sentais lourd après les repas et je voulais constamment faire une sieste, maintenant je me sens énergique de façon beaucoup plus cohérente.» «Je suis habituellement assez sain mais j’allais vite devant la télé mais après avoir manger de la pizza et jouer à la Xbox.» Hemsworth est actuellement dans ce mode de vie (pas que vous aviez deviné) parce qu’il vient de terminer sur ce qui est déjà établi pour être l’une des plus grosses sorties de l’été prochain, Idependance Day : Ressurgence. Attendez-vous à une action de haute Octone, explosions et coups de poing comiques avec des extra-terrestres bizarres et prospectifs. Attendez-vous aussi à la propulsion de la star de la couverture (en gros Liam) plus loin dans la A-list car il assure le remplacement de Will Smith dans le rôle principal ! S’il est intimider par la perspective, il ne fait guère de le montrer, même si les paroles peu scrupuleuses de la part des médias l’ont laissé avec un goût légèrement amer dans la bouche. Ce fut d’abord le cas lors de sa relation avec Miley Cyrus. Puis la fuite mondiale des centaines de photos de célébrités (surtout des femmes) dans divers états de nudité. L’une des victimes était sa meilleure amie, Jennifer Lawrence. «Je ne comprends pas comment quelqu’un peut faire cela à un autre être humain,» dit-il. «Ca m’a bouleversé pour elle. Et ça m’a mis en colère. vraiment en colère.» De toute évidence, Liam est à la fois farouchement loyal et profondément privé. «les gens vous demandent constamment, ‘êtes-vous prêt pour cela?’» dit-il. «Je ne sais même pas ce que cela signifie. Suis-je prêt pour quoi ? Plus c’est fou et plus vous vous sentez fou en retenant votre souffle juste à essayer de comprendre tout ça. Mais on apprend que ça va avec.» Heureusement pour lui, Liam Hemsworth est un élève rapide.

Traduction de l’interview pour Men’s Fitness.

Bonjour à tous, l’interview (qui est apparu il y a deux jours) de Liam pour le magazine Men’s Fitness (Novembre 2015) vient d’être traduite entièrement par moi-même. Excusez-moi d’avance pour les fautes d’orthographes mais ça faisait beaucoup à traduire et je ne me suis pas relue pour que vous l’ayez rapidement.

MERCI D’AVANCE DE CRÉDITER EN CAS D’EMPRUNT PARTIEL OU TOTAL DE LA TRADUCTION –
J’AI PASSER PLUSIEURS HEURES A TOUT TRADUIRE, MERCI DE RESPECTER UN MINIMUM MON TRAVAIL.

Vous êtes un carnivore qui a récemment adopté un régime vegan. Qu’est-ce qui vous a décidé finalement de le faire?
Ma propre santé, et après tous les renseignements que je recueillis sur les mauvais traitements infligés aux animaux, je ne pouvais pas continuer à manger de la viande. Plus j’en savais et plus il est difficile de le faire. Il y a environ six mois, je suis allé voir un nutritionniste pour faire une analyse de sang pour mon alimentation. Il m’a simplement dit, sur la base de mon type de sang et tous les autres différents petits tests qu’ils m’ont fait, que la viande rouge était bonne pour moi, et je dois manger beaucoup plus de viande rouge et d’autres divers aliments. Donc, je commencé à le faire, et plus je mangeais de viande rouge, pire je me sentais. Dans le même temps, beaucoup d’amis à moi sont devenus vegan. Woody Harrelson [co-star de Hunger Games] était en fait l’une des raisons à l’origine qui a fait que je suis devenue vegan, parce qu’il a été vegan pendant, je ne sais pas, 30 ans ou quelque chose comme ça. Ainsi, avec les faits que je recueillais, et puis comment je me sentais physiquement, je sentais que je devais faire quelque chose de différent, alors je adopté ce régime alimentaire il y a un peu prés cinq mois maintenant.

Il semble fonctionner pour vous.
Je reçois constamment des questions comme «comment obtenez-vous vos protéine? » et « Comment vous sentez-vous? » Et la plupart des gens qui vous posent cette question ne sont pas les personnes saines. Il me rende toujours si confus, parce que ils disent « Que mangez-vous? Quoi que vous mangiez, ce n’est pas bon. » Mais il n’y a rien de négatif à manger comme ça. Je ne ressens que du positif, mentalement et physiquement. J’adore ça. Je me sens comme ça, il a aussi une sorte d’effet domino sur le reste de ma vie.

Ton frère de super-héros à le même ressenti pour les repas de famille autour du barbecue et du steak ?
Chris est évidemment très sain et a joué Thor. Du coup il a dû travailler beaucoup au cours des quelques dernières années. Mais il a beaucoup de problèmes digestifs, et il est constamment à essayer de comprendre ce qui est mieux pour son système. En parlant de moi, il est un peu en adaptation, je pense, à manger plus de légumes et plus de substance à base de plante.

N’avez-vous jamais envie de changer d’envies et d’autres choses ? Comme IN-N-OUT Burger ou les aliments frits ?
Non, et vous savez quoi? Je pensais honnêtement que je le ferais plus. Je n’ai pas envie de viande. Moins je mange de la viande, plus il est difficile d’imaginer en manger. Je reçois des envies de fromage, cependant. Chaque fois que je vais à New-York, une de mes choses préférées à faire était d’aller manger un tas de pizza. J’ai eu une pizza au fromage, une fois dans les quatre derniers mois. J’étais allé à New-York et c’était dans les premières semaines de mon nouveau mode d’alimentation. J’étais avec quelques amis, et nous avions des bières et ont étaient comme – « Ah, God, il y a de la pizza partout où qu’on marche, j’ai une part !»

Vous avez un nouveau chien de refuge. Comment allez-vous la traiter?
Elle est géniale. Je l’ai depuis environ un an. C’est le chien parfait. Je suis un grand défenseur de la délivrance d’animal domestique. Surtout en Californie. Si vous voulez un chien, allez dans un refuge !

Comment avez-vous choisit le nom de votre chien ?
Je l’ai appelé Tani. Et quand je l’ai nommé, je suis allé dans la maison d’un amie, et la première chose qu’elle a dit était, « Oh cool, qu’est-ce que c’est son nom ? » Et j’ai dit « Tani ». Elle a répondue, « Ah, est-elle une strip-teaseuse? » et je lui ai dit, « Qu’est-ce que tu veux dire? Je n’ai jamais entendu parler d’une strip-teaseuse nommée Tani ! » Avez-vous déjà rencontré une strip-teaseuse nommée Tani ?

Lors de votre dernière interview à Men’s Fitness, vous avez dit que vous ne souleviez pas des poids – vous aviez une sorte de philosophie d’entraînement du genre « le monde est ma salle de gym ». Mais depuis il semble que certains poids peuvent avoir fait leur chemin dans votre vie à un moment donné comme, dans The Dressmaker.
En toute honnêteté, je fais rarement des travaux de poids. Je ne sais pas développé-couché ou quelque chose comme ça. Et surtout au cours des cinq derniers mois de mon style de vie vegan, tout mon mode de vie est vraiment de haute intensité avec des séances d’entraînement de poids corporel comme les burpees (exercice de musculation), pompes, tractions et les doubles barres. Je fais beaucoup de tractions chaque jours, et c’est de là dont ressort beaucoup ma force. Et puis les burpees. Les burpees sont bons pour brûler les graisses et vraiment obtenir un bon rythme cardiaque. Vous faites 20 minutes environ de burpees, pompes, tractions et doubles barres et c’est votre corps tout entier qui le ressent.

Faites-vous en encore ?
Je n’ai pas pu pendant un certain temps. Je me suis cassé le bras plus tôt cette année, ce qui ne m’a pas causé trop de problèmes, mais j’ai dû arrêter la boxe à cause de cela et ça n’a pas vraiment aidé. Je viens de faire plus de séances d’entraînement de poids corporel. Mais l’une des meilleures séances d’entraînement que vous pouvez faire est la boxe. Lorsque vous faites de la boxe – je ne parle pas des combats, mais juste faire de la formation – vous vous sentez mentalement si fort et bon.

Vous êtes un passionné de surf. Comment c’est de surfer à Los Angeles comparer à la maison (Australie) ?
Je grandi avec le surf et fait des compétitions de surf jusqu’à 18 ans et c’était ma chose préféré. Si je pouvais faire du surf toute ma vie et dans le monde entier, je le ferais. Le surf à Los Angeles peut être vraiment bon, bien que la plupart du temps ici en Californie la houle est assez forte surtout parce que beaucoup de gens surfent. Mon esprit exprime un souffle constant quand je vais à la plage et, vous le savez, il y a un ressac (retour violent de vagues) de deux pieds et environ un million de personnes là-bas. Ce ne serait pas arrivé là où j’ai grandi. Nous avons toujours eu des vagues cohérentes, mais il y a environ un 70 % de la foule.

Le chapitre de votre vie consacré à The Hunger Games touche à sa fin ce mois-ci avec Mocking Jay- part 2. Compte tenu de toute la presse que vous avez fait et l’exposition que vous avez eu à travers elle – une période qui inclut votre séparation avec Miley Cyrus [En 2013] – ne regardez-vous jamais en arrière sur certaines de vos décisions et certaines des choses que vous avez dites, et qui ont fait grincer des dents?
Oh, certainement. Rien de spécifique, mais oui. Quand vous êtes jeté dans cette industrie à un jeune âge, ont dit des conneries. Absolument. Il est impossible de ne pas en faire. Tout le monde le fait. Mais vous apprenez de ces erreurs, et ça vous forme rapidement. Vous devenez beaucoup plus conscient de ce que vous dites et de comment vous le dites.

Il y a quelques années, vous aviez encore beaucoup de questions à propos de votre engagement envers Miley. De nouveau, votre vie et votre approche à la célébrité ne semblait pas plus loin de la sienne. Avez-vous l’impression d’avoir esquivé une « balle » à ce point ?
On tombe amoureux de qui on tombe amoureux : on ne choisit jamais. Je suppose que certains arrivent juste avec un plus gros bagage. [Rires] Je veux dire, regardez – On était ensemble pendant 5 ans, donc je ne pense pas que ces sentiments-là changeront un jour. Et c’est bien parce que ça montre que tout ça était vrai. Ce n’était pas une aventure. C’était vraiment une partie important de ma vie et ça le sera toujours. Miley est un esprit libre. Je pense qu’elle surprendra toujours les gens avec ce qu’elle fait, mais elle n’est pas maléfique de n’importe quel façon qui soit. C’est une jeune femme qui fait ce qu’elle veut faire.

Retour à la The Hunger Games. Pour le troisième film de la franchise, Mocking Jay – Part 1 de l’année dernière, il était clair que votre rôle de Gale devenait beaucoup plus grand. Comment cela se portent dans le dernier film?
Les films sont toujours lus à travers les yeux de Katniss. Mais ce dernier est plus qu’un ensemble, je dirais. Il y a cette équipe qui est envoyé au Capitol – dont moi, Jennifer, Josh, et puis quelques autres personnes – et la plupart du film est centré autour de nous. Je dirais que c’est le film le plus bourré d’action au rythme rapide et sur chacun d’eux. On se sent comme si vous étiez au milieu d’une bataille tout le temps. La Partie 1 parlé plutôt de ce qui allait se passer. Maintenant, ils se sentent comme au milieu de la bataille tout le temps. Il est vraiment amusant.

Que pouvons-nous attendre d’Independence Day : Resurgence ?
Heureusement, un très grand film. J’ai eu l’occasion de travailler avec Roland Emmerich [Independence Day, The Patriot, White House Down] – Je suis un fan de son travail depuis la première heure. Il est une sorte de pionnier de ce genre de film catastrophe. J’ai également travaillé avec Jeff [Goldblum], et ça a été beaucoup de plaisir. Il y a ce genre de moment, votre première étape sur le plateau, et vous êtes à la recherche des vaisseaux et des choses comme ça ! Je regarde en arrière au moment où je regardais il y a 6 ou 7 ans Independence Day sur VHS, et maintenant nous en faisons un second, c’est fou !

Y a t-il un rôle à ce jour dont vous êtes le plus fier?
J’ai fait récemment un épisode sur The Muppets ! Je pourrais dire honnêtement que cela pourrait être mon préféré de tous les rôles que j’ai fait. Je veux revenir en arrière et faire les Muppets le reste de ma vie. C’était un tel voyage. C’était tellement drôle d’être avec des marionnettes et de sérieusement leur parler. Ils ne changent pas de caractère pendant une prise. Je ne vais pas acheter le fait qu’ils sont des Muppets. Je parle d’eux comme si c’était des gens. Et j’essayais tout le temps de ne pas rire, parce qu’ils étaient tellement hilarant.

Vous avez annoncé votre arrivé sur Instagram avec votre rencard avec Miss Piggy.
Ouais, c’est grande chance de montrer une autre facette de moi. Je ne suis pas un gars sérieux. Je sens que j’ai assez d’influence positive sur un grand nombre de personnes dans ma vie, et je cherche juste à avoir la santé et essayer d’aider le monde autant que je peux. Mes frères m’appellent « Diplodocus », qui est un grand dinosaure. Un grand dinosaure lent.

Cet été, vous avez attirez une certaine attention négative quand vous avez était en colère contre un journaliste pendant le Red Carpet du Comic-Con car il vous avait appelé par le nom de votre frère Chris. C’est ce qui s’est passé ?
Je ne suis même pas le moindre peu en colère à ce sujet ! C’est déjà arrivé, et ça ne m’a pas rendu fou. Tout ce que je disais était « Vous m’avez appelé Chris ? » parce que vous même en regardant le clip en ligne, vous entendraient : «Hé, Chris » et il a dit « Hey, je suis Chris ». Je ne suis pas en colère. Mais quel que soit le site qui a ramassé ça en fait une grosse affaire à ce sujet. Ce fut vraiment bouleversant, parce que je ne suis vraiment pas en colère, et ils me visent comme si j’avais sauté sur ce journaliste alors que pas du tout. Je pensais juste qu’il m’avait appelé Chris, ce qui est déjà arrivé avant. Je pouvais avoir eu un air en colère sur mon visage, mais ce arrive parfois comme expression.

Un rendez-vous ou juste essayer de faire des rencontres est-ce difficile à ce stade de votre carrière?
Ouais, les rendez-vous sont vraiment difficiles. Je suis constamment en voyage, et je ne sors pas à des clubs ou quelque chose comme ça. J’ai un petit groupe d’amis dans ma vie, mais je ne pense jamais à rencontrer quelqu’un de nouveau. Il est difficile d’avoir une relation dans cette industrie, mais pas au point où il me fait déprimé. Je suis constamment en train de travailler, et j’aime travailler. Je ne pense pas que je loupe quoi que ce soit à ce point – je sens que je me concentre sur les et je suis une personne saine et heureuse.

Lors d’une entrevue plus tôt cette année, vous avez surpris le journaliste en prenant une guitare et d’être en mesure d’en jouer. D’autres talents cachés qu’on ne connait pas ?
Je fais beaucoup de peinture. Voilà comment je passe mon temps d’arrêt, la peinture. J’ai toujours aimé l’art à l’école secondaire; c’est comme faire de la méditation ou quelque chose comme ça. Vous vous laissez aller pendant un certain temps et vous vous concentrez sur ce que vous avez à portée de main et vous oubliez tout ce qui vous préoccupe dans votre vie. Je pense aussi que plus vous regarder différentes combinaisons de couleurs, plus il vous fait penser positivement dans votre vie. Comme, si vous voyez certaines couleurs mélangées ensemble, et vous vous dites « Ah, c’est cool. Peut-être que je vais essayer ça ! »

Liam Hemsworth chez The Muppets

Bonjour à tous, comme vous le savez Liam à participer a l’épisode The Muppets 1×03 “Bear Left Then Bear Write” diffusé le 06/10 dont voici le passage complet enfin disponible après plusieurs jours. Nous avons également 4 stills à dispositions pour nous satisfaire. La traduction à été faite par moi-même, alors soyez indulgent parce que de base je ne suis pas du tout bilingue mais il me semblait important de le traduire étant donnée que ça, on l’aura jamais en français. + 4 photos sont disponible dans la galerie.

• TRADUCTION REALISE PAR MOI-MEME – CREDIT OBLIGATOIRE EN CAS D’EMPRUNT PARTIEL OU TOTAL •
Pour contextualisé la traduction enfaite Gonzo est amoureux de Debbie et l’a rencontrée sur un site en ligne mais ne sais pas si avec son physique peu avantageux il plaira à Debbie. Ces amis et lui ont donc contacter sous un faux pretexte de « tournage » Liam Hemsworth pour se faire passer pour Gonzo au près de Debbie et savoir si le vrai Gonzo pourrait lui plaire. ↓ Traduction complete ci-dessous ↓

Liam: Alors, attendez, ce ne est pas un pré-interview et je ne vais pas être en train de faire « Up date » avec Miss Piggy?
Rizzo – Ce soir, non. Éventuellement, eh bien, cela dépend de vous et des projets que vous choisissez.
Pepe – Si!
Liam: Eh bien, très bien. Merci de me faire perdre mon temps, les gars.
Muppets – Non, non, non, non!
Muppets – Attendez, attendez, attendez! S’il te plaît s’il te plaît s’il te plaît!
Pepe – M. « Handsome man ». S’il vous plaît, s’il vous plaît assayez-vous, por favor.
Pepe – Écoutez, ce pauvre gars qu’il est, si il ne revoit pas cette femme, il n’a pas de raison de vivre.
Gonzo – Hé, hé, ce n’est pas tout à fait vrai.
Pepe – Oh s’il te plait. Qu’avez-vous obtenu? Netflix?
Gonzo – Regardez, M. Hemsworth, Liam. J’aime vraiment cette jeune fille. 10 minutes de votre temps pourrait changer ma vie pour toujours.
Gonzo – Qu’est-ce que tu en dis?
Liam – Ouais, eh bien, je suppose que je suis passé par là, aussi.
Rizzo – Oui, bien sûr.
Rizzo – Je veux dire, vous étiez sans doute un de ces enfants difficiles qui avaient du mal avec les dames jusqu’à ce que vous ayez grandi.
Liam – Non, je suis magnifique depuis la naissance, mais je l’ai vécu à quelques reprises.
Muppets – Oh?
Liam – Juste à un niveau très haut.
Gonzo – Oh, mon Dieu, c’est elle.
Pepe – Hmm, vous ne penseriez pas que Debbie serait à porter des pantalons à un premier rendez-vous.
Rizzo – Ok, ok, rappelez-vous, Hemsy, il suffit de prendre un verre puis lui demander si elle serait toujours intéressé par vous si vous ne seriez pas, euh, beau avec des pommettes.
Liam – Pommettes. J’ai compris. Quand elle dit oui, nous glissons ce mignon petit castor d’éléphant (alias Gonzo) et il conclut la « transaction ».
Gonzo – Uh, oh, et faut perdre le faux accent. Il me fait paraître stupide.
Liam – Bien.
[…]
Debbie – Quoi? Oh, Gonzo. Vous êtes aussi drôle que la personne que vous êtes en ligne.
Gonzo – Écoutez ça? Elle pense que je suis drôle.
Muppets – Ouais ouais ouais ouais.
Pepe – Ouais, elle pense aussi que tu as yeux bleus perçants.
Rizzo – Et le nez ciselé.
Liam – Debbie.
Debbie – Mmhmm.
Liam – Pensez-vous que vous ressentiriez toujours la même chose pour moi si je n’étais pas incroyablement beau et si je ressemblais plus … Oh, je ne sais pas …ce gars bleu là-bas?
Debbie – Oui, bien sûr, je veux dire, la seule chose qui compte pour moi est ce que vous êtes à l’intérieur.
Liam – Eh bien, ce qui est bon, parce que, euh …
Gonzo – Ça vient. Je le sens.
Rizzo – Oh, met une menthe dans ton bec, Gonzo.
Liam – Vous vous sentez vraiment de cette façon?
Debbie – Bien sûr.
Liam – Debbie, je ne suis pas Gonzo.
Debbie – Quoi?
Liam – Mon nom est Liam Hemsworth, et je suis un acteur. Et vous êtes la première personne que je n’ai pas rencontré depuis très longtemps et qui me plaît pour plus que juste mes regards.
Gonzo – Est-ce que j’y vais ?
Pepe – Non, ce n’est que quand tu rentrera chez toi.
Gonzo – Ah.
Debbie – Je ne comprends pas.
Liam – Ecoutez, je-je sais que c’est très compliqué, mais..Que diriez-vous que je vous l’explique à autour d’un bon dîner de fruits de mer dans un endroit que je connais à Malibu?
Debbie – Huh. Allons-nous en.
Liam – Bien. Merci, les gars.
Rizzo – Ouais ouais. Passez un bon moment là-bas, Liam.
Pepe – Passe une excellente nuit.
Rizzo – Les gars, vous savez ces rencontres en ligne fonctionne vraiment, hein?

Gallery links :
TV Shows > The Muppets – 1×03 “Bear Left Then Bear Write”.