Hemsworth france


avril 09, 2017 Author: Elodie Commentaires fermés sur Nouveaux/Anciens portraits pendant la promo de IDR




décembre 16, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur Nouveaux outtakes des derniers photoshoots

Bonjour à tous. Aujourd’hui j’ai la joie de vous annoncez que les photos du magazine ICON El Pais commence enfin à sortir en HQ. Et oui ce n’est pas une blague, Liam avait posé devant l’objectif de John Russo pour ce simple et jolie photoshoot. Trois photos sont désormais disponible pour le plaisir des yeux, on espère en avoir plus dans les jours à venir. + Les photos sont disponible dans la galerie.

nothumbs

   • Studios Photoshoots » 2016 – ICON El pais #30 par John Russo [2016].

août 26, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur Les premières photos HQ pour ICON El Pais.

Bonjour à tous, le 28/06 pour le bonheur des asiatiques (et le malheur des Européens), Liam continue et « finit » la promotion de Independence Day: Resurgence au Japon où il a été vu arrivant à l’Aéroport international de Tokyo-Haneda. Jeff Goldblum était également là mais pas visible sur les photos. + Les photos HQ sont disponible dans la galerie.

+ Toujours en pleine promotion cependant, découvrez un nouveau photoshoot de Liam en compagnie de ses co-stars pour divers magazines et sites. Liam est superbe dessus, un shoot simple et plein d’élégance. + Les photos HQ sont disponible dans la galerie.

   • Candid Appearances » 2016 – Juin 28 – Arrivant à l’Aéroport international de Tokyo-Haneda, Japon.
   • Studios Photoshoots » 2016 – Joanna Hunkin [2016].

juillet 06, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur Dernière étape : Le Japon !

Bonjour à tous, Liam fait une petite pause pendant la promotion et on en profite pour le voir dans de nombreux magazines. Ici, il s’agit du magazine espagnol Hola! du 08 Juin 2016 et malgré que le photoshoot soit très vieux (puisqu’il date de base de 2014 et avait été fait pour Men’s Fitness) nous avons que des nouveaux clichés pour le bonheur des yeux. + Les photos & scans HQ sont disponible dans la galerie.

nothumbs
nothumbs

   • Scans Magazines » 2016 – Hola Magazine [Semaine du 08 Juin 2016].
   • Studios Photoshoots » 2016 – Men’s Fitness Magazine [2014].

juillet 06, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur Vieux photoshoot mais nouveaux clichés !


<
<
nothumbsnothumbs

   • Magazine Scans » 2016 – August Man [Juin 2016].
   • Magazine Scans » 2016 – Widescreen Allemagne [Juillet 2016].
   • Magazine Scans » 2016 – Vanity Fair Italy [Juin 2016].
   • Magazine Scans » 2016 – GQ Australia Magazine [Juin 2016].

juin 02, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur Avalanche de magazines et de shoot !

Bonjour à tous, bonne surprise puisque Liam enchaine les photoshoots et couverture de magazine en tout genre (4 en 24h quand même) notamment pour la promotion de son film. Découvrez ci-dessous, Liam pour le magazine ‘American Way’ USA du mois de Juin 2016 et photographié par John Russo. J’ai un gros coup de coeur pour ce shoot tout en simplicité et masculinité. Liam à notamment donnée une interview que vous pouvez lire en français dont la traduction à été faite par moi-même. + Les photos HQ sont disponible dans la galerie.

Liam Hemsworth avait 7 ans quand il a regardé «Independence Day». Ses parents ne voulaient qu’il voit le film, mais lui et ses frères aînés, Luke et Chris, se sont furtivement éclipsé la nuit et ont sauté sur la cassette VHS. «En voyant Will Smith frapper l’Alien au visage, j’ai su que c’était un point très central dans ma vie», dit l’acteur. Hemsworth est assis sur un canapé Ikea débraillé dans le vestiaire d’un studio à Woodland Hills, en Californie. Il est pas le paramètre glamour que vous pourriez attendre d’un jeune acteur qui a joué un rôle de premier plan dans l’époustouflante franchise «The Hunger Games» et qui ce mois-ci, se trouve dans «Independence Day: Resurgence». Son personnage dans la suite du film sert comme une sorte de substitut pour un Smith qui a joué en 1996 (l’acteur aurait choisi de ne pas participer cette fois-ci). Hemsworth joue un pilote de chasse nommé Jake Morrison – « Pas le mec cool typique » – qui est un peu un renégat (personne qui renie ce qu’il est), un wisecracker (personne sournoise), et qui n’est pas ami des envahisseurs extraterrestres.

Un point familier ? Il existe d’autres similitudes entre les acteurs. Will Smith avait 27 ans quand il est apparu dans l’original «Independence Day». Liam Hemsworth ,lui, à 26 ans. Les deux hommes sont athlétiques et beaux. Et les deux ont été arrimé par des cadres à la 20th Century Fox en toute sécurité à la tête d’un grand blockbuster de science-fiction spectaculaire. Si Liam est intimidé par la perspective de suivre les traces de son héros d’enfance – et essayer de faire correspondre le succès du box-office de l’original, qui a fait plus de 817 millions $ à ce jour- il ne le montre pas. Lorsque le réalisateur Roland Emmerich l’a approché au sujet de son rôle vedette dans la suite, en fait, Liam avait penser d’abord à dire non. Il venait juste de finir son quatrième film de «The Hunger Games», et l’idée d’une suite tardive de science-fiction lui semblait quelque chose qui pourrait facilement aller de travers. «J’avais honnêtement des préoccupations à ce sujet avant que je rencontre Roland» dit-il. «Et puis, quand je me suis assis avec lui, il m’a fait me sentir vraiment bien à ce sujet. Le fait qu’il était impatient de faire un autre film – m’a poussé à lui faire confiance.» «Independence Day: Resurgence», que Hemsworth tourné au Nouveau-Mexique pendant quatre mois et demi l’été dernier, a lieu 20 ans après le premier film. La Terre est désormais protégé par un système de défense massif, mais bien sûr l’attaque des aliens, créant ainsi la nécessité d’un pilote renégat pour les arrêter. La question est maintenant: Comment allez-vous vous débrouillez pour faire mieux que l’explosion de la Maison Blanche, selon l’original ? Comment allez vous le surpasser ? – Hemsworth dit avec un rire. «Il est juste un million de fois plus grand que le premier.»

Il y a aussi la question de savoir comment Hemsworth va empiler contre héros original de la franchise. Smith a mis une telle performance magistralement tordue dans le premier film que le personnage est devenu une partie de tradition cinématographique. Hemsworth, pour sa part, est lui plus connu pour jouer le troublant Gale Hawthorne – un personnage énigmatique et attachant, mais pas celui qui est exactement débordant d’esprit sournois. Dans les films «The Hunger Games», Emmerich (le réalisateur de IDR) insiste pour dire qu’il n’a pas hésité du tout sur ​​son choix. «Liam est l’un des jeunes acteurs les plus talentueux là-bas,» dit-il. «Les spectateurs du monde entier seront ravis de le voir dans une lumière toute nouvelle. Ce film lui permet d’être beaucoup plus qu’un héros qu’il ne l’a jamais été.» Will Smith peut ne pas avoir été sur le plateau pour la suite du film, mais d’autres acteurs du premier film y sont, y compris Bill Pullman, Judd Hirsch et Jeff Goldblum, un autre des héros d’enfance de Hemsworth. «Il est l’un des plus gentils et plus généreux hommes que j’ai rencontré» , dit Hemsworth. «Nous faisions un certain nombre de prises et Roland Emmerich nous conseillait sur certaines choses, et Jeff arriver au point où il se tournait vers moi en me disant: «Que pensez-tu que je devrais faire ?» Et j’étais genre comme, ‘Man, vous faites un excellent travail. Je pense que tout est bon.’ Liam quand à lui est pas sûr de quoi dire de sa propre performance, mais il sait que c’est quelque chose qui le dévie en dehors de sa zone de confort. «Il y a beaucoup de choses avec ce personnage», dit-il, essayant de parler de son chemin avec une réponse concrète. «Je ne sais pas. Vous aurez à regarder et voir ce que je fais».

Hemsworth a déménagé à Los Angeles en provenance d’Australie il y a sept ans, mais le projecteur de Hollywood l’a trouvé en 2012, quand il a joué aux côtés de Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson dans «The Hunger Games». Le rôle de Hemsworth était Gale Hawthorne, amie d’enfance de Katniss (et l’un de ses deux intérêts d’amour), a été vivement débattue par les fans des livres. La pression était immense, et les trois films suivants sont devenus un processus d’apprentissage pour l’acteur, comme il est devenu un idole instantanément reconnaissable. «Vous regardez sur le papier avant d’entrer dans cette situation et tout le monde vous dit, «Cela va être énorme. Ca sera une chose massive», se souvient Hemsworth. «Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose que vous pouvez faire pour se préparer vraiment à cela. Vous le découvrez jour après jour. Vous voyagez dans le monde et vous allez à ces premières où vous avez des milliers de fans les plus passionnés dans le monde. Et c’est passionnant. Mais rien ne peut vous préparer à cela.» Cette pression précoce l’a au moins aider à se préparer pour où il est maintenant. «Tout est sujet à l’expérience», dit-il. «Je suis passé par cette situation avant. Les tournées de presse sont toujours fou et cette partie est difficile pour moi. Mais la réalisation du film était le même, et je suis toujours dans un personnage. C’est la partie que j’apprécie.» Hemsworth mûrit à la fois émotionnellement et cinématographiquement, comme en témoigne sa reprise de Gale pour avoir joué le soldat Jake, mais il sent encore un lien avec le personnage qu’il a joué d’abord il y a et pendant quatre ans. «Il y avait beaucoup des choses à propos de Gale qui me ressemblait,» dit-il, «Comme le fait qu’il a été élevé avec des bonnes valeurs, et tout ce qu’il représentait allait s’élever vers le mal et qu’il ne resterait pas juste à laisser des gens tué sa famille et traiter des gens comme ça. Je ne suis pas dans cette situation, évidemment, mais j’ai été élevé avec une grande famille et de grandes valeurs et m’a toujours enseigné à respecter les autres opinions, la religion, les croyances et pleins de choses comme ça. Je me sens comme une bonne boussole morale, et c’est quelque chose que j’essaie de garder dans ma vie.» L’acteur et ses deux frères aînés ont grandi à Phillip Island, une petite ville à environ 85 km au sud de Melbourne. Luke est une star de la télé qui vit aussi à Los Angeles, et Chris est mieux connu comme ‘Thor’ de Marvel.

Malgré les querelles fraternelle inévitable qui se passait, Hemsworth idolâtrait ses frères et dit qu’ils l’ont toujours encouragé à poursuivre ses intérêts, que ça est été le surf (il le pratiquer en compétition jusqu’à ces 18 ans) ou en tant qu’acteur. Il était particulièrement proche de Chris, ce qui signifie qu’ils étaient aussi particulièrement décousu. «J’ai toujours tout obtenu avec Luke,» dit-il. «Il était beaucoup plus âgé que moi et je voulais juste jouer avec lui. Chris et moi ont des personnalités similaires; nous sommes tous deux très têtu. Il l’a été jusqu’à ce que je commence l’école secondaire où nous nous sommes arrêtés de se disputer et de se battre. Mais je le cherchais toujours. Il était mon meilleur ami.» Hemsworth était pas comme un garçon sans problème. Il était terrifié à lire à haute voix en classe, dit-il, et même maintenant, il décrit la parole en public comme sa «pire crainte.» Il a poursuivi agissant, en partie, pour se faire aider à surmonter sa timidité, et a commencé à auditionner pour des rôles dans l’école secondaire, inspirée par ses frères qui ont fait pareil plus tôt. «J’avais 16 ans quand j’ai vu Chris travaillant sur ​​un poste de télévision,» dit-il de ce qui est devenu l’entreprise familiale. «Après cela, il était tout ce que je voulais être. J’ai eu un agent et j’ai commencé à auditionner autant que je pouvais.» Premier vrai rôle à l’écran de Liam était en 2007 dans un épisode du feuilleton australien des Filles de McLeod . «Je me souviens avoir tellement peur», dit-il. «Jusqu’à ce moment-là, j’avais vraiment bien auditionner: j’avais une confiance en moi à ce sujet et vraiment je sentais que je pouvais le faire. Puis tout d’un coup, je me lève vers l’ensemble de l’équipe, et je ne l’avais jamais travaillé face a un ‘public’ avant. J’avais été sur un couple avec Chris/Luke. Je me suis dit, ‘Wow, je suis si heureux que je n’ai pas plus de lignes aujourd’hui parce que je peux à peine respirer. Et j’avais genre, deux lignes.» Dans de tels moments, la rivalité entre frères était mis de côté, et le plus jeune garçon Hemsworth retomberait sur ​​l’expérience de ses frères. «Je pense que nous avons poussé les uns des autres et motivés les uns des autres dans un grand nombre de façons», dit Chris. «Je sais qu’il y avait une nature compétitive entre nous, mais c’est toujours un soutien. Je pense qu’il était d’abord pas simple de quitter le canapé familiale. Nous avons obtenu des résultats grâce à l’appui de l’autre.»

Liam Hemsworth a depuis obtenu une leçon difficile dans la baisse de la renommée. Au cours des dernières années, sa relation avec Miley Cyrus a attiré l’attention constante des tabloïds, qui, naturellement, rend mal à l’aise. «Regardez, ma vie privée est ma vie privée et, vous le savez, il est important pour moi de le garder privé», dit-il, ajoutant qu’il refuse de lire une seule ligne de commérages sur Liam/Miley. «Auparavant oui, mais quel est l’importance ? Tout ce qui est écrit est inventé. Ils ne savent pas. Ils ne savent pas ce qui se passe. Histoire après histoire ça se fait et c’est tout ce qu’ils peuvent écrire, mais ils ne savent pas.» Liam Hemsworth peut faire face à tout cela, dit-il, et se concentre sur sa carrière, qui est clairement à la hausse. Il n’a pas encore choisi son prochain film, mais il a passer son temps libre à lire autant de scripts que possible. Il a deux autres films dans la boîte, dont aucun ne dispose actuellement d’une date de sortie US: «The Dressmaker», un drame australien avec Kate Winslet, et «The Duel», un western qui a réuni l’acteur Woody Harrelson, sa co-star dans les films «The Hunger Games». Quant aux ‘genres’ de rôles qu’il aimerait à l’avenir, Hemsworth est un peu boueux. «Je ne veux pas faire des films pour des raisons de travail,» dit-il. «Je veux faire des films que je pense être bon» Lorsqu’on lui a demandé ce que «bon» signifie pour lui, il répond: «Je ne suis pas sûr.» C’est OK. Pas besoin de précipiter les choses. Après tout, deux décennies après avoir été impressionné en regardant Will Smith bataillé avec des Aliens, il lui a été donné l’occasion de frapper lui-mêm ses Aliens. Bienvenue sur Terre.

   • Scans Magazine » 2016 – American Way USA [Juin 2016].
   • Studio photoshoots » 2016 – American Way Magazine par John Russo.

juin 02, 2016 Author: Elodie Commentaires fermés sur On finit vraiment bien le mois.