The LANE Man editorial & photoshoot

Bonjour à tous. après plus d’un an sans aucun nouveau photoshoot de Liam, nous avons enfin le résultat du fameux shoot où ce dernier avait été réalisé au Malibu Creek State Park en fin d’année 2016 (lien photos) et que dire à part qu’il est superbe. Liam pose donc pour l’éditorial du site The Lane Man et a été photographié par Jennifer Stenglein. Découvrez l’interview traduite par mes soins ci-dessous ainsi que le superbe photoshoot dont nous avons pas mal de photos et surtout HQ.


Initialement il y a un déclencheur qui conduit chacun de nous individuellement. Qu’est-ce qui vous motive ?
Liam: La passion est ce qui me motive. Dans les écoles secondaires, je n’ai jamais envisagé de faire quelque chose qui ne me passionnait pas. Dès mon plus jeune âge, je voulais faire des films parce que j’aimais simplement les films. Cela n’a jamais été logique pour moi d’aller faire un travail standard dans quelque chose que je n’aurais pas aimé. Je pense que c’est pour ça que j’ai réussi. Si vous êtes vraiment passionné par quelque chose, vous le réaliserez. Si je perds la passion, je passerai à autre chose.

D’où pensez-vous que cette motivation vient ? Grandir est ce qui a façonné vos caractéristiques ?
Liam: La motivation vient certainement de mes parents et de la façon dont ils ont élevé mes frères et moi. Ils nous ont toujours appris à garder l’esprit ouvert à tous les niveaux de la vie et à travailler dur pour quelque chose que nous aimons. Ils nous ont donné la liberté et la responsabilité de faire nos propres choix. Ce que je pense être l’un des plus beaux cadeaux que vous pouvez donner à un enfant. Quelque chose que je vais transmettre à mes enfants un jour.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à raconter des histoires à travers un film ?
Liam: En grandissant j’ai toujours aimé regarder des films mais je pense que ce qui m’a vraiment inspiré pour poursuivre le jeu, vient du fait de regarder mes frères.

Quand nous regardons en arrière, souvent les moments déterminants dans nos carrières ne sont pas toujours les plus grands objectifs sur lesquels nous étions initialement fixés. Quel était l’un des petits moments dont tu es le plus fier ?
Liam: Avoir du succès dans cette industrie signifie généralement que vous êtes en mesure d’aider votre famille ou vos amis dans le besoin. Il vous donne également une plate-forme dans laquelle vous pouvez attirer l’attention sur les questions ou les organismes de charité qui vous intéressent. Aider les autres me fait sentir toujours bien.

Quel est un de tes réalisateurs préférés, et pourquoi leur travail t’inspire ?
Liam: Taika Waititi. Chaque film qu’il fait, j’aime absolument. Son sens de la narration est incroyable. Personne ne fait de la comédie comme il le fait. Non seulement ses films vous font rire, mais ils vous font souvent pleurer. Rien de tel que de rire et de pleurer à travers un film haha. Depuis que mon frère Chris a tourné avec lui, il est devenu un ami proche de la famille. J’adore ce mec.

Une leçon de vie, qui a eu un grand impact sur votre chemin ?
Liam: Aucun d’entre nous sur cette planète ne choisit les cartes qui nous sont distribuées. Mais nous avons toujours le choix dans la façon dont nous allons de l’avant. J’aime ça parce que ça vous oblige à prendre la responsabilité de votre vie et à ne pas jouer la victime.

Qui dans votre vie incarne le genre de motivation qui vous inspire, et pourquoi ?
Liam: À mes yeux, je n’ai jamais vu quelqu’un travailler plus fort ou se soucier de quelque chose de plus que mon frère Chris. Il met absolument tout dans son travail. Quand j’ai commencé à auditionner, il s’est toujours assuré de connaître mes lignes. Il disait: « Assurez-vous de vous mettre au travail maintenant, quand vous serez sur le tournage ça sera facile, mais maintenant, c’est le moment de travailler dur putain! » Chris a une véritable passion pour la réalisation de films. Et il est vraiment bon.

La juxtaposition entre votre vie grandissante à Phillip Island en Australie, et maintenant vivant à Los Angeles aux yeux du public comme une célébrité mondialement connue, doit être assez cahotic. Comment avez-vous géré la transition, et pensez-vous que cela a un impact sur qui vous êtes?
Liam: Déménager à Los Angeles depuis l’Australie était assez bizarre au début. Je pense que la meilleure chose que vous pouvez faire dans cette situation est de rester concentré et en bonne santé et de vous rappeler pourquoi vous êtes là. C’est vraiment facile d’être pris dans cette ville, de sortir et faire la fête tout le temps. Heureusement pour moi j’ai trouvé un travail assez rapidement et j’ai été envoyé dans un autre état où j’ai commencé à travailler. Au fil des ans, après la sortie de certains films, j’ai commencé à ressentir les changements en termes de personnes qui me remarquaient dans la rue. Au début, c’était un peu effrayant et m’a donné beaucoup d’anxiété. Je m’asseyais dans la maison et je ne voulais pas faire quoi que ce soit parce que nous avions des paparazzis qui attendaient devant et c’était vraiment difficile à accepter. Je me mettrais en colère et ça me rongerait vraiment. Ces jours-ci, j’ai appris à l’adopter et à ne pas prendre mes décisions par peur. Je fais les choses que je veux faire et je le fais avec un esprit ouvert. Moins inquiétant. C’est beaucoup plus facile de cette façon. Et je suis beaucoup plus heureux. Comme l’a si bien dit Van Wilder, «s’inquiéter vous donnera quelque chose à faire, mais cela ne vous mènera nulle part».

Pensez-vous vous voir revenir à Phillip Island ?
Liam: Phillip Island tiendra toujours une place spéciale dans mon coeur et je reviendrai toujours pour visiter. C’était un endroit formidable pour grandir. J’ai aimé la sensation de petite ville et être entouré de bonnes vagues. Cela me manque vraiment de vivre là-bas et d’être un gamin. Seules les choses qui comptent sont les vagues et la nourriture haha.

Qu’elle est votre passe-temps lors de vos journées de repos ? La rumeur veut que vous avez récemment surpassé vos frères au surf ranch de Kelly Slater ?
Liam: Oui, j’ai réussi à surfer sur Kellys surf ranch ! Honnêtement c’était le meilleur jour de ma vie. Je n’ai jamais autant souri en un jour. À un moment donné, mon frère Luke était à l’arrière du jet ski avec son chronomètre lorsqu’il chronométrait Chris devant moi. Le mot circule au ranch que personne n’a encore surfé aussi bon et bien que moi. 😉

Quelle est la prochaine étape pour vous ?
Liam: Tournage d’un film appelé Killerman en ce moment. C’est un film plutôt sombre et orageux mais je pense que ça va être cool. Après ça.. appelez probablement Slater, dites-lui de nettoyer l’eau du ranch pour que je puisse lui montrer comment ça se passe haha 😉

Des conseils pour quiconque se trouve dans la poursuite d’un chemin qui est profondément important pour eux?
Liam: Si vous aimez quelque chose suffisamment, vous y arriverez. Profitez de chaque partie du voyage.