Hemsworth france

Bonjour à tous, l’interview (qui est apparu il y a deux jours) de Liam pour le magazine Men’s Fitness (Novembre 2015) vient d’être traduite entièrement par moi-même. Excusez-moi d’avance pour les fautes d’orthographes mais ça faisait beaucoup à traduire et je ne me suis pas relue pour que vous l’ayez rapidement.

MERCI D’AVANCE DE CRÉDITER EN CAS D’EMPRUNT PARTIEL OU TOTAL DE LA TRADUCTION –
J’AI PASSER PLUSIEURS HEURES A TOUT TRADUIRE, MERCI DE RESPECTER UN MINIMUM MON TRAVAIL.

Vous êtes un carnivore qui a récemment adopté un régime vegan. Qu’est-ce qui vous a décidé finalement de le faire?
Ma propre santé, et après tous les renseignements que je recueillis sur les mauvais traitements infligés aux animaux, je ne pouvais pas continuer à manger de la viande. Plus j’en savais et plus il est difficile de le faire. Il y a environ six mois, je suis allé voir un nutritionniste pour faire une analyse de sang pour mon alimentation. Il m’a simplement dit, sur la base de mon type de sang et tous les autres différents petits tests qu’ils m’ont fait, que la viande rouge était bonne pour moi, et je dois manger beaucoup plus de viande rouge et d’autres divers aliments. Donc, je commencé à le faire, et plus je mangeais de viande rouge, pire je me sentais. Dans le même temps, beaucoup d’amis à moi sont devenus vegan. Woody Harrelson [co-star de Hunger Games] était en fait l’une des raisons à l’origine qui a fait que je suis devenue vegan, parce qu’il a été vegan pendant, je ne sais pas, 30 ans ou quelque chose comme ça. Ainsi, avec les faits que je recueillais, et puis comment je me sentais physiquement, je sentais que je devais faire quelque chose de différent, alors je adopté ce régime alimentaire il y a un peu prés cinq mois maintenant.

Il semble fonctionner pour vous.
Je reçois constamment des questions comme «comment obtenez-vous vos protéine? » et « Comment vous sentez-vous? » Et la plupart des gens qui vous posent cette question ne sont pas les personnes saines. Il me rende toujours si confus, parce que ils disent « Que mangez-vous? Quoi que vous mangiez, ce n’est pas bon. » Mais il n’y a rien de négatif à manger comme ça. Je ne ressens que du positif, mentalement et physiquement. J’adore ça. Je me sens comme ça, il a aussi une sorte d’effet domino sur le reste de ma vie.

Ton frère de super-héros à le même ressenti pour les repas de famille autour du barbecue et du steak ?
Chris est évidemment très sain et a joué Thor. Du coup il a dû travailler beaucoup au cours des quelques dernières années. Mais il a beaucoup de problèmes digestifs, et il est constamment à essayer de comprendre ce qui est mieux pour son système. En parlant de moi, il est un peu en adaptation, je pense, à manger plus de légumes et plus de substance à base de plante.

N’avez-vous jamais envie de changer d’envies et d’autres choses ? Comme IN-N-OUT Burger ou les aliments frits ?
Non, et vous savez quoi? Je pensais honnêtement que je le ferais plus. Je n’ai pas envie de viande. Moins je mange de la viande, plus il est difficile d’imaginer en manger. Je reçois des envies de fromage, cependant. Chaque fois que je vais à New-York, une de mes choses préférées à faire était d’aller manger un tas de pizza. J’ai eu une pizza au fromage, une fois dans les quatre derniers mois. J’étais allé à New-York et c’était dans les premières semaines de mon nouveau mode d’alimentation. J’étais avec quelques amis, et nous avions des bières et ont étaient comme – « Ah, God, il y a de la pizza partout où qu’on marche, j’ai une part !»

Vous avez un nouveau chien de refuge. Comment allez-vous la traiter?
Elle est géniale. Je l’ai depuis environ un an. C’est le chien parfait. Je suis un grand défenseur de la délivrance d’animal domestique. Surtout en Californie. Si vous voulez un chien, allez dans un refuge !

Comment avez-vous choisit le nom de votre chien ?
Je l’ai appelé Tani. Et quand je l’ai nommé, je suis allé dans la maison d’un amie, et la première chose qu’elle a dit était, « Oh cool, qu’est-ce que c’est son nom ? » Et j’ai dit « Tani ». Elle a répondue, « Ah, est-elle une strip-teaseuse? » et je lui ai dit, « Qu’est-ce que tu veux dire? Je n’ai jamais entendu parler d’une strip-teaseuse nommée Tani ! » Avez-vous déjà rencontré une strip-teaseuse nommée Tani ?

Lors de votre dernière interview à Men’s Fitness, vous avez dit que vous ne souleviez pas des poids – vous aviez une sorte de philosophie d’entraînement du genre « le monde est ma salle de gym ». Mais depuis il semble que certains poids peuvent avoir fait leur chemin dans votre vie à un moment donné comme, dans The Dressmaker.
En toute honnêteté, je fais rarement des travaux de poids. Je ne sais pas développé-couché ou quelque chose comme ça. Et surtout au cours des cinq derniers mois de mon style de vie vegan, tout mon mode de vie est vraiment de haute intensité avec des séances d’entraînement de poids corporel comme les burpees (exercice de musculation), pompes, tractions et les doubles barres. Je fais beaucoup de tractions chaque jours, et c’est de là dont ressort beaucoup ma force. Et puis les burpees. Les burpees sont bons pour brûler les graisses et vraiment obtenir un bon rythme cardiaque. Vous faites 20 minutes environ de burpees, pompes, tractions et doubles barres et c’est votre corps tout entier qui le ressent.

Faites-vous en encore ?
Je n’ai pas pu pendant un certain temps. Je me suis cassé le bras plus tôt cette année, ce qui ne m’a pas causé trop de problèmes, mais j’ai dû arrêter la boxe à cause de cela et ça n’a pas vraiment aidé. Je viens de faire plus de séances d’entraînement de poids corporel. Mais l’une des meilleures séances d’entraînement que vous pouvez faire est la boxe. Lorsque vous faites de la boxe – je ne parle pas des combats, mais juste faire de la formation – vous vous sentez mentalement si fort et bon.

Vous êtes un passionné de surf. Comment c’est de surfer à Los Angeles comparer à la maison (Australie) ?
Je grandi avec le surf et fait des compétitions de surf jusqu’à 18 ans et c’était ma chose préféré. Si je pouvais faire du surf toute ma vie et dans le monde entier, je le ferais. Le surf à Los Angeles peut être vraiment bon, bien que la plupart du temps ici en Californie la houle est assez forte surtout parce que beaucoup de gens surfent. Mon esprit exprime un souffle constant quand je vais à la plage et, vous le savez, il y a un ressac (retour violent de vagues) de deux pieds et environ un million de personnes là-bas. Ce ne serait pas arrivé là où j’ai grandi. Nous avons toujours eu des vagues cohérentes, mais il y a environ un 70 % de la foule.

Le chapitre de votre vie consacré à The Hunger Games touche à sa fin ce mois-ci avec Mocking Jay- part 2. Compte tenu de toute la presse que vous avez fait et l’exposition que vous avez eu à travers elle – une période qui inclut votre séparation avec Miley Cyrus [En 2013] – ne regardez-vous jamais en arrière sur certaines de vos décisions et certaines des choses que vous avez dites, et qui ont fait grincer des dents?
Oh, certainement. Rien de spécifique, mais oui. Quand vous êtes jeté dans cette industrie à un jeune âge, ont dit des conneries. Absolument. Il est impossible de ne pas en faire. Tout le monde le fait. Mais vous apprenez de ces erreurs, et ça vous forme rapidement. Vous devenez beaucoup plus conscient de ce que vous dites et de comment vous le dites.

Il y a quelques années, vous aviez encore beaucoup de questions à propos de votre engagement envers Miley. De nouveau, votre vie et votre approche à la célébrité ne semblait pas plus loin de la sienne. Avez-vous l’impression d’avoir esquivé une « balle » à ce point ?
On tombe amoureux de qui on tombe amoureux : on ne choisit jamais. Je suppose que certains arrivent juste avec un plus gros bagage. [Rires] Je veux dire, regardez – On était ensemble pendant 5 ans, donc je ne pense pas que ces sentiments-là changeront un jour. Et c’est bien parce que ça montre que tout ça était vrai. Ce n’était pas une aventure. C’était vraiment une partie important de ma vie et ça le sera toujours. Miley est un esprit libre. Je pense qu’elle surprendra toujours les gens avec ce qu’elle fait, mais elle n’est pas maléfique de n’importe quel façon qui soit. C’est une jeune femme qui fait ce qu’elle veut faire.

Retour à la The Hunger Games. Pour le troisième film de la franchise, Mocking Jay – Part 1 de l’année dernière, il était clair que votre rôle de Gale devenait beaucoup plus grand. Comment cela se portent dans le dernier film?
Les films sont toujours lus à travers les yeux de Katniss. Mais ce dernier est plus qu’un ensemble, je dirais. Il y a cette équipe qui est envoyé au Capitol – dont moi, Jennifer, Josh, et puis quelques autres personnes – et la plupart du film est centré autour de nous. Je dirais que c’est le film le plus bourré d’action au rythme rapide et sur chacun d’eux. On se sent comme si vous étiez au milieu d’une bataille tout le temps. La Partie 1 parlé plutôt de ce qui allait se passer. Maintenant, ils se sentent comme au milieu de la bataille tout le temps. Il est vraiment amusant.

Que pouvons-nous attendre d’Independence Day : Resurgence ?
Heureusement, un très grand film. J’ai eu l’occasion de travailler avec Roland Emmerich [Independence Day, The Patriot, White House Down] – Je suis un fan de son travail depuis la première heure. Il est une sorte de pionnier de ce genre de film catastrophe. J’ai également travaillé avec Jeff [Goldblum], et ça a été beaucoup de plaisir. Il y a ce genre de moment, votre première étape sur le plateau, et vous êtes à la recherche des vaisseaux et des choses comme ça ! Je regarde en arrière au moment où je regardais il y a 6 ou 7 ans Independence Day sur VHS, et maintenant nous en faisons un second, c’est fou !

Y a t-il un rôle à ce jour dont vous êtes le plus fier?
J’ai fait récemment un épisode sur The Muppets ! Je pourrais dire honnêtement que cela pourrait être mon préféré de tous les rôles que j’ai fait. Je veux revenir en arrière et faire les Muppets le reste de ma vie. C’était un tel voyage. C’était tellement drôle d’être avec des marionnettes et de sérieusement leur parler. Ils ne changent pas de caractère pendant une prise. Je ne vais pas acheter le fait qu’ils sont des Muppets. Je parle d’eux comme si c’était des gens. Et j’essayais tout le temps de ne pas rire, parce qu’ils étaient tellement hilarant.

Vous avez annoncé votre arrivé sur Instagram avec votre rencard avec Miss Piggy.
Ouais, c’est grande chance de montrer une autre facette de moi. Je ne suis pas un gars sérieux. Je sens que j’ai assez d’influence positive sur un grand nombre de personnes dans ma vie, et je cherche juste à avoir la santé et essayer d’aider le monde autant que je peux. Mes frères m’appellent « Diplodocus », qui est un grand dinosaure. Un grand dinosaure lent.

Cet été, vous avez attirez une certaine attention négative quand vous avez était en colère contre un journaliste pendant le Red Carpet du Comic-Con car il vous avait appelé par le nom de votre frère Chris. C’est ce qui s’est passé ?
Je ne suis même pas le moindre peu en colère à ce sujet ! C’est déjà arrivé, et ça ne m’a pas rendu fou. Tout ce que je disais était « Vous m’avez appelé Chris ? » parce que vous même en regardant le clip en ligne, vous entendraient : «Hé, Chris » et il a dit « Hey, je suis Chris ». Je ne suis pas en colère. Mais quel que soit le site qui a ramassé ça en fait une grosse affaire à ce sujet. Ce fut vraiment bouleversant, parce que je ne suis vraiment pas en colère, et ils me visent comme si j’avais sauté sur ce journaliste alors que pas du tout. Je pensais juste qu’il m’avait appelé Chris, ce qui est déjà arrivé avant. Je pouvais avoir eu un air en colère sur mon visage, mais ce arrive parfois comme expression.

Un rendez-vous ou juste essayer de faire des rencontres est-ce difficile à ce stade de votre carrière?
Ouais, les rendez-vous sont vraiment difficiles. Je suis constamment en voyage, et je ne sors pas à des clubs ou quelque chose comme ça. J’ai un petit groupe d’amis dans ma vie, mais je ne pense jamais à rencontrer quelqu’un de nouveau. Il est difficile d’avoir une relation dans cette industrie, mais pas au point où il me fait déprimé. Je suis constamment en train de travailler, et j’aime travailler. Je ne pense pas que je loupe quoi que ce soit à ce point – je sens que je me concentre sur les et je suis une personne saine et heureuse.

Lors d’une entrevue plus tôt cette année, vous avez surpris le journaliste en prenant une guitare et d’être en mesure d’en jouer. D’autres talents cachés qu’on ne connait pas ?
Je fais beaucoup de peinture. Voilà comment je passe mon temps d’arrêt, la peinture. J’ai toujours aimé l’art à l’école secondaire; c’est comme faire de la méditation ou quelque chose comme ça. Vous vous laissez aller pendant un certain temps et vous vous concentrez sur ce que vous avez à portée de main et vous oubliez tout ce qui vous préoccupe dans votre vie. Je pense aussi que plus vous regarder différentes combinaisons de couleurs, plus il vous fait penser positivement dans votre vie. Comme, si vous voyez certaines couleurs mélangées ensemble, et vous vous dites « Ah, c’est cool. Peut-être que je vais essayer ça ! »

octobre 16, 2015 Author: Elodie Commentaires fermés sur Traduction de l’interview pour Men’s Fitness.